Terroir Vins

Edition du 21/11/2017
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction.  Le Pessac-Léognan rouge 2013, 60% Merlot, 22% Cabernet-Sauvignon, 13% Petit Verdot, 5% Malbec, harmonieux, gras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, développe une bouche intense, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, un vin à ouvrir sur des mets épicés.

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@lespault-martillac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
DEUTZ (William Deutz)
ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
MUMM (R. Lalou)
VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GOUTORBE (Blanc de noirs)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
Michel LITTIERE (Grande Cuvée)
René RUTAT (Millésimé)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
COLLET (Esprit Couture)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
BRUN DE NEUVILLE (Extra Brut)
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Réserve)*
CASTELGER (Eugène)
Charles COLLIN (Blanc de noirs)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
COQUARD-BOUR (Vintage)*
CUPERLY (Grande Réserve)*
Daniel PERRIN (Millésime)
DAUPHIN (Instant Intégral)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
DOUSSOT (Ernestine)*
Élise DECHANNE (Essentielle)*
FORGET-BRIMONT (Blanc de blancs)
François LECOMPTE (Céleste)
GALICHET (Réserve)
Ghislain PAYER (Réserve)*
GUYARD-LAMOUREUX (Séduction)
Hubert FAVIER (Réserve)
JACQUINOT (Blanc de noirs)
MOREL Père et Fils (Cuvée Gabriel)
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
VAZART-COQUART (Grand Bouquet)
VRAIN-AUGÉ (Prestige)*
Xavier LORIOT (Fragment)*
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
BARDOUX (Millésimé)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
GARDET (Selected)
Franck DEBUT (Blanc de blancs)
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)*
MALETREZ (Premier Cru)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
HAMM (Signature) (r)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)
André TIXIER et Fils (Millésime)
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Réserve)
BAUCHET (Signature)*
BOUCHÉ (Millésimé)*
BRIAUX-LENIQUE (Les Semons)*
Camille MARCEL (Adage)*
Charles LEGEND (Royal)*
FARFELAN (Millésime)*
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
Jean Pol HAUTBOIS (Grande Réserve)*
MAÎTRE (Sélection)
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
MATHELIN (L'Orée des Chênes)*
Olivier HORIOT (Blanc de noirs)*
Paul LAURENT (L'Essentiel)*
PÉLISSOT Père et Fils (Réserve)*
PHLIPAUX Père et Fils (Blanc de noirs)*
Pierre GOBILLARD (Florence)
Thierry MASSIN (SéLection)*
AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)*
Christian BRIARD (Ambre)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
DELOT (Légende)*
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
Lionel CARREAU (Préembulles)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
(LAFORGE-TESTA (Millésime))
DEVAUX (D)
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DEVAVRY (Achille)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Prestige)
TAILLET (Extra)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (L'Élégante)
Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
COUTIER (Blanc de Blancs)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
Eric LEGRAND (Prestige)
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
Alain LITTIÈRE (Cuvée Alain)*
Alfred TRITANT (Extra brut)*
B. GIRARDIN (Appoggiature)
BEAUDOUIN-LATROMPETTE (Blanc de blancs)
BERTHELOT PIOT (Prestige)*
BRICE (Vintage)*
COLLET (René Collet)
CORDEUIL (Nature)*
COSNARD (Blanc de blancs)*
DAVIAUX (Extra brut)
DEKEYNE (Blanc de blancs)*
Didier GOUSSARD (Tentation)
DILIGENT (Millésime)*
EGROT (Extra)*
Emmanuel DRAVIGNY (L'Esprit Meunier)*
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
Florent VIARD (Absolu)
FOURRIER (L'Exception)
François DUBOIS (Pure)
Gérard LORIOT (Sélection)*
GRATIOT (Millésimé)
LEBLOND-LENOIR (Héritage)
MALINGRE (Symphonie)*
MANNOURY (Réserve)
PÉHU-GUIARDEL (Emotion)*
POINSOT Frères (Prestige)
PRÉLAT (Les Reines)
Roger BARNIER (Millésimé)
RUFFIN (Roséanne)
BRIGITTE BARONI*
BLONDEL (Blanc de blancs)*
Albert de MILLY (Prestige)*
BOIZEL (Grand Vintage)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Millésime)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
Adrien SIMON (Millésime)*
Alain BAILLY (Prestige)*
BARBIER-ROZE (Réserve)
Cédric GUYOT (Nature)*
CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
CLERGEOT Père et Fils (Grande Réserve)*
DÉROT-DELUGNY (Coiffe d'Or)*
DESMOULINS (Blanc de blancs)
DEVILLIERS (RB)
Fernand LEMAIRE Millésimé)*
GRUET (3 Blancs)*
Jean VALENTIN et Fils (Saint-Avertin)*
LACUISSE Frères (Cuvée Cosson)*
LUTUN (Invitation)*
Marc BILLIARD (Sélection)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)
Vincent RENOIR (Zéro)*
GRASSET-STERN (Millésimé)*
GALLIMARD Père et Fils (Réserve)
VERRIER (Raymond Verrier)*
BEAUGRAND (Nature)*
Bernard LONCLAS (Prestige)
DANGIN (Prestige)
J.M TISSIER (Apollon)*
Robert JACOB (Collection Privée)*
(DELAUNOIS (Sublime)*)
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
MARY SESSILE (L'Innatendue)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
VANZELLA (Millésime)
BOREL LUCAS (Art Divin)*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Germar BRETON (Blanc de Blancs)*
GREMILLET (Evidence)*
(PANNIER (Réserve)*)
Paul GOERG (Millésime)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
ASPASIE (Brut de Fût)
Prestige des SACRES (Privilège)*
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
NAPOLEON (Millésimé)*
(ROBERT-ALLAIT (Prestige)*)
(RUELLE (Grande Réserve))
(COLIN (Grand Cru)*)
A. ROBERT (Sablon)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
(André ROBERT (Mesnil)*)

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine CHARBONNIER


Troisième génération de vignerons, pour ce Domaine de 20 ha de vignes conduites en culture raisonnée. Belle réussite avec leur Touraine cuvée Prestige 2013, de couleur intense, aux nuances épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche.  Excellent Touraine rouge cuvée du Doyen 2013, de couleur soutenue, aux notes de prune, d’épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, parfumé et bien typé. Le Touraine Côt 2013 (argile à silex et limon argileux), au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), est légèrement épicé, bien marqué par ce cépage, et a largement mérité sa médaille d’Or au concours international des vins de Lyon comme sa médaille de Bronze au concours des grands vins de France à Mâcon.  Le Touraine Sauvignon Vieilles Vignes 2014, tout en vivacité, aux notes de pamplemousse et de buis, est parfait sur un poisson grillé comme sur un rôti de saumon aux échalotes. Séduisant Touraine rouge Pinot noir 2014, de jolie robe rubis soutenu, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise, tout en bouche comme le Rosé de Loire 2015, de bouche friande dominée par l’abricot et les fleurs fraîches, épicé, idéal sur les terrines de volaille. Il y a également le Méthode Traditionnelle rosé, au nez de mûre, un vin dense, complexe et subtil à la fois, très parfumé en finale, parfait sur les desserts aux fruits, tandis que le Méthode Traditionnelle blanc, de mousse crémeuse, développe des arômes de rose et de genêt.

Michel et Stéphane Charbonnier
4, chemin de la Cossaie
41110 Châteauvieux
Téléphone :02 54 75 49 29 et 06 14 70 95 44
Télécopie :02 54 75 40 74
Email : dms.charbonnier@domainecharbonnier.com
Site personnel : www.domainecharbonnier.com

Domaine de ROSIERS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble de Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). Un domaine de 7 ha, qui possède cette force évidente du terroir associée à une très grande régularité qualitative et à des prix très mesurés quand on connaît la difficulté de produire ce type de crus. Reprise et installation sur le Domaine familial depuis le mai 2013 de Maxime Gourdain, le neveu de Louis Drevon et petit-fils d’André Drevon. Pour Maxime Gourdain, “le millésime 2016 est quantitativement et qualitativement parfait, il est fruité, très concentré, bref, il a tous les plus d'un grand vin. Ventes en 2017 : Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie 2014 puis 2015, Condrieu 2015, puis 2016 en fin d'année.” Superbe Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie 2014, encore jeune, au nez de griotte et de cassis mûrs, est un vin dense et complexe, très parfumé, dominé par les fruits macérés et le poivre, de robe pourpre soutenu, un vin riche et bien en bouche. Le 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, est un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, à prévoir sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. “Pour le 2013, rappelle-t-il, nous avons pu vendanger avant que la pourriture n’arrive. En 2013, tout a, en effet, été une question de timing. Au final, nous trouvons un beau millésime très coloré, avec une belle acidité, bien fondu, ce qui donne un bel équilibre. Un vin sur la fraîcheur, pas trop lourd.” Le 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleur profonde, est un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux, de garde. Goûtez le Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose. “Produite depuis le millésime 2011, la cuvée Coeur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.” Il y a encore cette nouvelle cuvée parcellaire Besset 2013, “une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur le Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie issu de notre parcelle située sur le lieu dit Besset, 100% Syrah, son élevage est de 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs,” le tout donnant ce vin dense, structuré, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche.

Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38
Télécopie :04 74 56 13 00
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon
Site personnel : www.domaine-de-rosiers.fr

Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Représentant la quatrième génération de cette exploitation familiale, Thierry Dumeynieu dirige cette propriété située à flanc de coteaux. Beau Fronsac 2014, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise, de truffe et d’humus. Le 2012 est tout en couleur et en matière, avec ces notes persistantes de fumé et de groseille, aux tanins fondus, charpenté, un vin corsé, bien classique. Le Coteau de Roumagnac 2014 est tout en souplesse, mûr, ample, et sent la violette et la prune. Goûtez le Bordeaux Supérieur Château La Maréchale 2014, de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, fin mais charpenté, bien charnu, parfumé en bouche.

Thierry Dumeynieu - Earl Vignoble Dumeynieu
1, Le Sable
33126 La Rivière
Téléphone :05 57 24 94 55 et 06 14 36 25 91
Email : vignoble-dumeynieu@sfr.fr

CHATEAU LA MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." En attendant, vous pourrez découvrir ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2012, élevé en barriques pendant 18 mois environ, médaille d’Argent Paris 2014, aux notes persistantes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie structure et souplesse, aux tanins denses, qui se goûte remarquablement, parfait sur un lièvre ou de l’agneau.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de la CHAPONNE


Une petite exploitation familiale, dont les vignes de plus de 65 ans ont été plantées par son grand-père, vigneron et forgeron du village. Les vignes sont exposées en coteaux plein sud, les vendanges sont manuelles. Ici pas d’artifices, juste l’expression de terroir et le travail du vigneron.
Le tout donne ce Morgon cuvée Joseph 2012, élevé en fûts de chêne, Joseph étant le prénom du grand-père de l’actuel propriétaire, un vin issu de vignes de plus de 70 ans, typé, coloré, charpenté, parfumé, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, dense, aux tanins bien présents et fondus à la fois. Le Morgon Côte du Py 2013, provenant aussi de très vieilles vignes (70 ans) à faible rendement, une cuvée qui se repose en foudres durant la période d’hiver pour révéler toutes les saveurs du Gamay, dégage un nez où dominent le pruneau et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins bien présents et fondus à la fois, toujours très abordable (6,40 € environ). Goûtez aussi le Chiroubles La Forge 2013, aux arômes de framboise mûre et de cannelle, riche et séduisant, à la fois intense et souple, de couleur intense aux reflets noirs (6,30 €). 

Laurent et Laurence Guillet
70, Montée des Gaudets
69910 Villié-Morgon
Tél. : 04 74 69 15 73 et 06 31 93 57 71
Email : domaine-chaponne@wanadoo.fr
www.laurent-guillet.com


MANNOURY


Maryline et Emmanuel Mannoury sont frère et sœur, et représentent le 5e génération de vignerons.
Ils élèvent ce joli Champagne brut Réserve, issu d’un assemblage de 57% Pinot Noir, 22% Chardonnay et 21% Pinot Meunier, associe élégance et charpente, finesse et densité, aux connotations de fleurs d’acacia (15,50 €).

Marykin et Emmanuel Mannoury
3, grande Rue
10250 Courteron
Tél. : 06 27 30 56 98
Fax : 03 80 91 00 72
Email : ferry.mannoury@orange.fr
www.web-champagne.com


Gérard TREMBLAY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s’attache, en famille, à laisser s’exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre.
Gérard Tremblay, en-dehors d’être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d’avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leur fils Vincent la même fibre pour élever de grands Vins typés.
“Nous avons à la vente les 2016, nous dit Vincent Tremblay. Ce sont des Vins superbes d’une qualité très similaire au 2015. Des Vins gourmands dans leur jeunesse, d’une belle matière, avec un beau potentiel de garde. Les 2015 avaient une belle structure, un millésime d’une très grande qualité, des Vins eux aussi, assez gourmands dans sa jeunesse avec un grand potentiel de garde.
L’année 2016 a été une saison difficile à Chablis. Nous avons connu de gros aléas climatiques cela a réduit la récolte de 50% sur le Chablisien. Le mois de septembre, superbe, nous a permis de vendanger dans de bonnes conditions, nous avons récolté un peu plus tardivement, vers fin septembre. La maturité était optimale, la qualité des raisins était sublime. Les 2016 sont très fruités, ce sont des Vins très gourmands. En raison de la rareté du raisin et la forte demande, les prix risquent d’augmenter et nous devons contingenter les clients. Des Vins superbes car ils sont aromatiques avec beaucoup de gras, déjà délicieux jeunes, mais qui pourront aussi se garder.
Dorénavant, ma sœur Eléonore et moi, sommes officiellement à la tête du Domaine. Nous avons racheté les parts de nos parents. Eléonore s’occupe de la vinification et je me consacre au vignoble et à la commercialisation, nous faisons les assemblages ensemble. Nous nous investissons beaucoup dans l’exploitation, mes parents nous conseillent toujours. Mon père trouve que l’hiver froid 2017 est une très bonne chose, la nature devrait reprendre un cycle normal.”
On patiente avec ce remarquable Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2015, aux nuances de miel, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave en bouche, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction, qui associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale. “Le millésime 2015 est issu d’une année assez chaude et sèche, explique Vincent Tremblay, il a juste plu avant les vendanges, beaucoup de vignobles ont été grêlés, nous avons eu la chance d’avoir été épargnés, seul un hectare et demi a été touché. Nous avons vendangé rapidement pour conserver la qualité. La pluie a été salutaire pour regonfler un peu les raisins qui souffraient de sécheresse. Le 2015 est un vin plaisir, les clients l’adorent.”
Le 2014 est de bouche subtile avec des nuances d’amande et de narcisse, au nez franc, de bouche délicate.  Le 2013, puissant et bouqueté, avec des senteurs délicates de poire et de noix, d’une nervosité en bouche certaine, mêle charpente et finesse. Le 2012, tout en nuances, avec une bouche délicate dominée par des senteurs d’agrumes et de fruits secs, est de belle structure, tout en vivacité. 
Le Premier Cru Montmains 2014 mêle finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de narcisse, de grillé et de pamplemousse, d’une richesse aromatique et persistance, de bouche riche, longue, ample. Le 2013, aux arômes de fruits blancs, avec, en finale, des notes subtiles de miel, de rose et de citron, d'une grande persistance, mêle charme et structure au palais. Le 2012 est tout en nuances, un vin puissant, vineux mais fin, corsé et fruité, équilibré et rond, à découvrir sur des viandes blanches. Très savoureux 2011, associant puissance et distinction, très élégant, tout en finesse, au nez de fleurs et de musc.
Beau Chablis Premier Cru Fourchaume Vieilles Vignes 2014, d’une grande fraîcheur, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande et de poire, tout en harmonie. Savoureux 2013, aux arômes délicats de fleurs blanches, ample, qui allie charpente et distinction, très fin, tout en bouche, légèrement miellé en finale. 
Remarquable Chablis Premier Cru Beauroy 2015, tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux comme ce Chablis Premier Cru Fourchaume 2015, qui développe un nez de noisette fraîche, une bouche dense et complexe, opulent et parfumé, aux notes de fruits jaunes et de fumé.
Le Chablis Vaudésir 2015, au nez minéral, raffiné et complexe, aux nuances de beurre frais, d’amande et de céréales, avec une finale intense et très persistante, subtilement épicée, ample et distinguée, est de robe dorée, d’une grande finesse, de grande évolution comme en atteste le 2008, un très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité, minéral, très racé, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde.
Il y a encore le Chablis Vieilles Vignes 2015, au nez élégant dominé par l’amande et le coing, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, le Chablis 2016, séduisant, avec des notes de fleurs et de fruits frais, tout en harmonie, et le Petit Chablis 2016, toujours charmeur par sa nervosité au palais.

Famille Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Tél. : 03 86 42 40 98
Fax : 03 86 42 40 41
Email : contact@chablis-tremblay.com
www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay
www.chablis-tremblay.com



> Les précédentes éditions

Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016

 




CHATEAU LAROQUE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU HOURBANON


CLOS TRIMOULET


DOMAINE GOURON


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE VINCENT BACHELET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales